CHAUFFAGE, VENTILATION ET CONFORT ACOUSTIQUE

Le confort acoustique d'une clim ou d'une ventilation (VMC double flux) a une forte influence sur la qualité de vie au quotidien, ainsi que sur les relations de bon voisinage. A contrario, il est fréquent qu'un mauvais confort acoustique procure souvent, au bout d'un moment, des effets négatifs (nervosité, sommeil contrarié, fatigue) et peut à terme poser des problèmes de santé. Il constitue donc un des critères de confort les plus importants.

Comme le confort hygrométrique (humidité de l’air), le confort acoustique d'une installation de climatisation diffère selon les personnes pour des raisons physiologiques ou psychosociologiques. Certaines personnes sont nettement plus sensibles que d'autres au bruit et plus particulièrement à des types de bruit selon leur nature (grave ou aigu).

Tous les bruits ont une personnalité bien marquée, qu’il s’agisse de la voix humaine ou d’un bruit de machine. Pour déterminer si un bruit est gênant ou pas, il suffit de disposer de son niveau sonore en dB(A) qui représente la façon dont l'oreille interne perçoit le son et de le comparer au tableau ci-dessous.


 

Tous les climatiseurs (<12kW) vendus aux particuliers en Europe sont étiquetés (étiquette énergie). Le niveau sonore de la clim y est obligatoirement inscrit et cela permet de pouvoir comparer un appareil de chauffage à de marques différentes.

Concernant les pompes à chaleur, la certification NF Pompe à chaleur (NF PAC) donne des caractéristiques telles que la puissance thermique, le coefficient de performance (COP) et le niveau de puissance acoustique. Il est donc possible de comparer, à performance thermique égale, les performances acoustiques des pompes à chaleur disponibles sur le marché.


Pour une pièce principale d’un logement, le niveau de pression acoustique normalisé engendré par un appareil de chauffage et climatisation est limité à 35 dB (A) depuis le 1er janvier 1999, ce qui correspond à un niveau sonore inférieur au bruit de fond obtenu sans système (salle de séjour). Le niveau de puissance sonore des unités de climatisation a été réduit de 10 dB(A) durant les dix dernières années.

Ces progrès ont pu voir le jour grâce aux efforts réalisés par les constructeurs de clim sur la qualité des composants : 

 - Les ventilateurs : l´utilisation de matériaux absorbants pour la fabrication des pales des ventilateurs hélicoïdes des pac air air extérieures, l´arrondissement du bord d´attaque, la vitesse variable ou la réduction de leur vitesse de rotation sont autant de solutions proposées pour réduire le bruit. Côté unité murale de clim, la tendance actuelle est d´utiliser des ventilateurs tangentiels à la place des traditionnels ventilateurs centrifuges.

- Les compresseurs : les modèles rotatifs sont de plus en plus nombreux dans les climatiseurs car ils offrent un meilleur rendement et sont plus silencieux que les compresseurs traditionnels à pistons. Ils autorisent une régulation de puissance par variation de vitesse (technologie de clim inverter) et leur taille, diminuant de plus en plus, permet une plus grande compacité des pompe à chaleur extérieures. De plus la technologie de clim inverter permet de réduire le niveau sonore par le démarrage progressif du compresseur, un fonctionnement en continu à bas régime, et augmente par ailleurs sa fiabilité par la disparition des cycles marche/arrêt.

- Enfin, l´optimisation des écoulements aérauliques participe également au silence de fonctionnement des climatiseurs. En effet, leurs façades sont optimisées pour avoir une meilleure circulation de l’air ce qui à un effet réducteur sur le niveau sonore.


Un niveau sonore ultra silencieux!

Dans ses lignes directrices pour la lutte contre le bruit ambiant, l’OMS indique que dans une chambre à coucher le niveau sonore d'une clim maximum doit être de 30 dB(A).
Les climatiseurs Airsoft sont particulièrement silencieux : jusqu’à 21dBA, soit le minimum requis d’une chambre à coucher.

 

Pour optimiser le confort acoustique d’un chauffage par climatisation, des précautions sont à prendre en compte dès la conception car toutes les corrections mises en œuvre ultérieurement seront plus onéreuses.

Désolidarisation des équipements                                                                                 Les bruits engendrés par l'installation de pac air air ou pompe à chaleur, ne doivent pas dépasser un certain niveau de pression acoustique. Ils sont fonction des cassettes de climatisation et des précautions prises lors de leur installation. Les bruits peuvent être à la fois transmis par voie aérienne, notamment par les gaines, et par voie solidienne à travers la structure du bâtiment. Minimiser les bruits mécaniques et aérauliques à la source reste la solution la plus simple pour réduire la pression acoustique. Pour éviter la transmission du bruit par voie solidienne, un climatiseur implanté au sol susceptible de vibrer peut être atténué par des moyens techniques ; manchons résilients, supports antivibratoires, capotages, etc. un chauffage réversible placé sur une paroi peut être désolidarisé de celle-ci au moyen de matériaux élastiques.

Un système de ventilation silencieux

L'isolement acoustique des entrées d'air peut être choisi selon le niveau à atteindre, 30 à 45 dB(A) avec des entrées d’air en façade (sur menuiserie ou dans le mur extérieur) et des montages spécifiques. Il est également possible, pour éviter la pose de bouches d'entrée d'air en façade et de surcroît dans un contexte bruyant, d'installer un système de ventilation double flux (VMC double flux haut rendement) avec récupération d’énergie thermodynamique qui s’intègre aussi bien dans le cadre d’une construction neuve qu’en phase de rénovation.


retour vers Les solutions Airsoft